Archives de Tag: policier

Nouvelles acquisitions~ Cadeaux de Noël

Je vous souhaite à tous des bonnes fêtes de fin d’année !!

Pour ce Noël 2014, j’ai reçu des livres comparé aux autres années. Au total, j’ai reçu 3 livres + 1 manga 😀

Le premier livre que j’ai découvert au pied du sapin hahaha c’est « Les premières aventures de Sherlock Holmes, Tome 1 : L’ombre de la mort » de Andrew Lane (Edition Flammarion). J’aime beaucoup Sherlock Holmes donc se sera avec plaisir que je me plongerais dedans 😀

Le deuxième livre est un livre que je voulais acheter depuis novembre et que j’ai découvert l’auteur Harlan Coben!! Le nom du livre est « Rupture de contrat » de Harlan Cobe. C’est le premier tome de la saga où le héros est Myron Bolitar. Ce personnage m’avait beaucoup intrigué dans les deux livres que j’avais lu et où on parlait de son neveu Mickey Bolitar.

Le troisième livre est un livre de Helen Exley Editions « Pour toujours ma fille » Un livre charmant à lire remplie d’amour et de poésie ^^

téléchargement

 

Pour le manga que j’ai reçu, c’est le tome 7 de Haikyuu Les as du Volley!! Depuis le temps que je l’attendais celui-là ! J’ai trop hâte de le lire et savoir la suite 😀

Couv_231953

Et vous, avez-vous reçu des livres ou mangas en cadeaux ? ^^

Lyz~


Nouvelles acquisitions ~ Manga et livres gagnés à des concours

Il y a deux semaines, j’ai gagné 2 concours. 😀 Cela faisait des années que j’avais plus gagné à un concour sur internet >-<

Le premier concours gagné a été fait par la page Facebook Manganime: Actus & Sondages en partenariat avec Pika Edition. Hier matin, j’ai reçu le tome 1 de « UQ Holder! » de Ken Akamatsu (qui est aussi l’auteur de « Love Hina » et de « Negima »). En plus du tome, Pika Edition a ajouté un extrait de 30 pages de la série « Seven deadly sins » avec une grande carte ronde où le dessin de ce manga est magnifique.

Le deuxième concours s’est passé sur le twitter de Livre de poche. On pouvait gagné les livres de Robert Galbraith « L’appel du coucou » et « Le ver à soie ». Ce matin, j’ai donc trouvé ces deux livres dans ma boîte aux lettres 🙂 « L’appel du coucou’ vient de la maison d’édition Le livre de poche tandis que « Le ver à soie » vient de Grasset. J’ai hâte de me plonger dans ces deux polars.

Je ne m’attendais pas à gagner car je n’ai pas tellement de chance pour les concours comme cela. Ne perdez pas espoir, un jour comme moi vous gagnerez après des dizaines et des dizaines de concours à participer.

Lyz~


In these words #1 (Edition Limitée) / GUILT | PLEASURE

In-These-Words-Tome-1-Taifu-CoverIn these words #1
(Edition Limitée)
De GUILT | PLEASURE

Edition Taifu
Série en cours…

Katsuya Asano, un profiler formé aux Etats-Unis, est amené à travailler pour la police de Tokyo afin de fournir le profil d’un tueur en série qui sévit depuis plusieurs années.
Grâce à son aide, l’opération est une réussite et Shinohara Keiji est enfin arrêté.
Obnubilé par la personne qui est à l’origine de son arrestation, ce dernier accepte de faire des aveux complets, mais à la condition que Katsuya soit celui qui les recueille.
À peine le jeune profiler vient-il d’accepter qu’il est tourmenté nuit après nuit par le même cauchemar : un homme dont il ne voit pas le visage le retient prisonnier et le torture tout en lui murmurant à l’oreille qu’il l’aime.
La frontière entre rêve et réalité s’effondre alors brutalement pour lui…

~ Mon avis ~

Un de mes Coup de coeur 2014 des Editions TAIFU! 

J’ai été agréablement surprise d’apprendre sa sortie et encore plus quand j’ai su une édition limitée sortirait pour le tome 1. Mais mon bonheur fut de courte durée car cette édition limitée est exclusive pour Japan Expo à Paris en Juillet. La peine dans l’âme, j’allais chercher après une âme charitable pour me le prendre là-bas car je ne savais pas m’y rendre cette année à cette convention. C’est alors que Taifu nous apprend que l’édition sera accessible sur le site de vente Point-manga.com et je me suis empressée d’aller le pré-commander pour le recevoir dès sa sortie à la maison.

Maintenant passons à mon avis sur l’objet. Il est absolument magnifique!!!!! Un format plus grand qu’un manga normal des éditions Taifu, une couverture cartonnée, un ruban incorporé qui sert de marque-page (je suppose que ce fil à un nom mais je ne serais pas vous le dire), le papier est bizarre mais d’une belle qualité et à la fin nous pouvons trouver deux belles illustrations qui sont comme des minis posters. Franchement il n’y a rien à dire comme défaut sur cette édition. Je me demande juste si les autres tomes de la série auront droit à cette version qui est si mes souvenirs sont bons, elle, n’est pas censuré comparé au tome normal qui sortira pendant le mois de novembre.

Question de l’histoire et du dessin, j’étais simplement subjuguée. J’ai trouvé une histoire très peu commune dans le monde du yaoi et d’un niveau psychologique élevée. Les dessins sont magnifiques et tellement réalistes qu’on ne peut que tomber sous le charme. On ne peut tomber sous le charme aussi de l’histoire qui est assez inhabituelle surtout pour les thèmes abordées et la façon dont cela a été fait. Les premières pages sont comme pour un roman, des lignes de mots. Cela m’a un peu perturbé car je ne m’y attendais pas. Cela ne gâche rien, cela nous donne mettre une vive curiosité à savoir quand les dessins font apparaître. C’est là que nous retrouvons le docteur Asano qui est sur une enquête qui lui fait faire des cauchemars que nous retrouverons tout le long du tome et qui nous feront soupçonner une vérité assez saisissante. A cause de son enquête, Asano doit partir dans un coin paumé pour rencontré un tueur en série qui ne veut qu’adresse la parole à lui. Cela m’a fortement intriguée surtout le comportement de Asano en rentrant dans la maison qui leur ait attribué. Et puis la rencontre tant attendue de Asano et le tueur,  Shinohara Keiji. C’est dur d’écrire mon avis sur ce tome car j’aimerais tant dire des choses mais je ne peux pas sans dévoiler toute  l’histoire mais je peux dire que les rencontres entre ces deux là ne m’ont pas fait lâché le tome qui j’avais dans mes mains, j’étais comme coupée du monde tellement que je suis rentrée dans l’histoire, que je cherchais à en savoir plus sur le comportement de Keiji, d’Asano et de ces cauchemars. Pour ceux-ci je pense que tout le monde s’attendait à l’explication de ces rêves qu’on apprend à la fin. Et quelle fin!! A cause d’un seul petit événement, tout s’accélère et une fois le tome fini, je suis restée sur ma faim. Je ne voulais avoir qu’une chose! Le tome 2 car c’est horrible la façon de cela se termine et puis toutes les questions que je me pose sur la relation entre Keiji et Asano. La haine? L’amour?

 

Mes avis sur les autres tomes:

In-These-Words-Tome-1-Taifu-Cover


I.D. / Akira Kanbe

idI.D.
De Akira Kanbe

Edition Taifu
Série en 2 tomes

Hinari, un jeune détective de police effectue une livraison d’échantillons au laboratoire médicolégal. Il y rencontre un chercheur, Yasoshima Shiro qui rappelle à Hinaro son premier amour… Frappé au coeur dès le premier regard, Yasoshima tombe sur Hinari comme un fauve sur sa proie. Bien qu’il ait du mal à l’admettre, ce dernier n’est pas aussi insensible que ça au charme de Yasoshima. Pourra-t-il résister longtemps à cet étrange et beau scientifique ?! Laissez-vous entraîner dans cette histoire d’amour drôle et délicate !

~ Mon avis ~

Une petite série policière en deux tomes. Globalement, cela a été un plaisir à lire I.D. Je connaissais cette série depuis des années en ayant lu le tome 1 et dès sa sortie en magasin, je l’ai directement acheté et de même pour le tome 2 où j’allais enfin savoir la suite.

Dans le tome 1, le décor se plante dès le premier chapitre. Hinari jeune policier rencontre Shiro qui travaille au laboratoire. Pour une première rencontre, elle se passe bizarrement et on remarque vite que Shiro est un cas particulier hahaha. Il me fait complètement délirer à faire tourner en bourrique Hinari. Je trouve que malgré qu’ Hinari soit policier, il est d’une grande naïveté mais il est touchant à se perdre un peu dans ses sentiments. Mais qui ne le serait pas avec une personne comme Shiro qui peut être aussi amicale que secrète. Leurs rencontres sont un plaisir à lire et à voir surtout à la fin où on voit la complexité du cerveau de Shiro >-<

Dans le tome 2 et dernier tome, on retrouve notre « couple » qui emménage ensemble. Si j’ai mis des guillemets pour le mot couple c’est que malgré le déménagement de policier, il y a encore quelques non-dits. Une des enquêtes qui est présente dans ce tome se passe autour de Monsieur Hiraki, le premier amour de Hinari. Celui-ci ne peut pas croire que son modèle et ancien amour soit accusé d’un crime et Shiro va tout faire pour l’aider même si on a l’impression qu’au fil du temps qu’il connaît déjà le résultat de l’enquête. Et les fameux non-dits seront à ce moment-là révélés et grâce à cela, le couple passera un nouveau cap et se renforcera. Les deux autres enquêtes sont sympathiques à lire surtout que Hinari se retrouve en mauvaise position :p

Couvertures de la série.

id