Archives de Tag: Jeunesse

Legend #1 « Legend » / Marie Lu

logo_295158Legend #1 « Legend »
De Marie Lu

Edition Le livre de poche Jeunesse
383 Pages

June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée.
Day est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter.
Issus de deux mondes que tout oppose, ils n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné.
Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

~ Mon avis ~

Un premier tome, d’une trilogie, qui m’a tenu en haleine du début jusqu’à la fin. Je n’ai pas su fermer le livre et je l’ai lu jusqu’au bout de la nuit en une seule fois!!

C’est un tome riche en rebondissement, on passes par plusieurs émotions. J’ai eu également ma petite larme à l’oeil à la fin. J’tais tellement triste pour Day que j’en suis venus à m’énerver sur June car sans elle, les horribles événements ne lui seraient pas arrivés. Au long du tome, j’ai eu l’impression par moment que c’était des adultes au lieu de jeunes adolescents. C’était bizarre comme ressenti que parfois je vérifiais leurs âges :p Mais il y a par moment tant de maturité chez eux que c’est troublant. J’ai eu un coup de coeur pour Day car malgré ses airs de gros dur qu’il veut se donner, il a un énorme coeur et il ne peut résister à aider les personnes autour de lui surtout sa famille ^^ Tess est tout mignonne, j’espère qu’on la verra dans les autres tomes. Thomas, lui, je ne l’ai pas aimé depuis le début. June, je suis mitigée par ce personnage. Je l’aime plutôt bien car je la trouve forte avec tout ce qu’il lui tombe dessus mais ces airs de « Je-sais-tout » me tape sur les nerfs. xD

Marie Lu a créé un univers fascinant!! J’en suis devenu limite accro vu ma rapidité à lire le tome. J’ai hâte que le tome 2 sorte en poche car j’ai encore pleins de questions en tête. Dont une qui m’obsède: « Pourquoi Day a raté son examen? » June lance quelques réponses mais j’aimerais avoir plus d’explications quand même. Savoir enfin le fin mot de l’histoire car c’est bizarre quand même. Et puis j’aimerai savoir si ils vont récupérer Eden?!

Halalala vivement que le tome 2 sorte!!! Dur dur d’attendre xD


Nos étoiles contraires / John Green

nos--toiles-contraires-394568Nos étoiles contraires
De John Green

Edition Nathan
325 Pages

Hazel est malade. Gravement. Augustus est en rémission. Elle a 16 ans, lui 17. Dès leur rencontre, en groupe de soutien, il est charmé par son originalité, elle est séduite tout court. Ils ont le même humour, le même regard sans concession et leur complicité est immédiate. C’est le début d’une magnifique histoire d’amour et d’amitié…

~ Mon avis ~

Un livre émouvant avec des passages qui font sourire voire rire.

J’ai passé un agréable moment à le lire malgré certains moments où Hazel m’énervait. Je peux comprendre son point de vue surtout celui de se montrer forte face aux personnes avec qui elle vit ainsi que le fait qu’elle ne veut pas qu’on s’attache à elle et de s’attacher aux autres à cause de sa maladie. Et quand elle en a parlé c’est vrai que j’étais émue surtout quand elle a craqué mais en générale certaines de pensées m’énervaient tandis que d’autres me rappelait ma façon de penser. Cela a l’air un peu complexe dis comme çà mais je la trouvais attachante comme énervante.

Malgré cela, j’ai beaucoup aimé le livre et puis aussi le fait que l’auteur est incorporé un livre dedans c’est vraiment original. Il a du penser à deux livres à la fois pour en écrire un. J’en suis admirative.

Question personnages, je les ai trouvés très attachants, j’ai eu un véritable coup de coeur pour Augustus. Pour ce garçon qui a une de ses joies de vives et des répliques tordues. C’était beau de voir la construction de l’amitié de Hazel et Augustus puis pour finir de leur relation amoureuse. Des difficultés qu’ils ont à cause de leurs maladies mais cela n’entache pas ce si beau amour.

J’ai été étonnée de tant rire en le lisant. Je ne dis pas qu’on rit à toutes les pages mais avec le thème qui est abordé et certaines scènes qu’on lit dans le livre, je ne m’y attendais pas à rire ou sourire souvent et la plupart du temps grâce à Augustus. Mais, j’ai quand même eu droit à ma dose de larmes surtout vers la fin, il y avait pas une page sans que j’ai les larmes aux yeux. Cela ne m’a pas vraiment étonnée vu que je suis émotive à l’extrême et quand j’ai lu le livre, je n’étais pas dans une passade très joyeuse dans ma vie. Donc si des personnes sont comme moi et qu’elles veulent tenter l’aventure, prenez un paquet de mouchoirs avec vous quand vous arrivez aux 3/4 du livres surtout après le voyage à Amsterdam. Et rien que d’en écrire mon avis, ici, j’ai les larmes qui sont aux bords de mes yeux…


Je m’appelle Budo / Matthew Dicks

je-m-appelle-budo-398525

Je m’appelle Budo
De Matthew Dicks

Edition Flammarion
430 Pages

Budo est l’ami imaginaire de Max, un garçon atteint d’une forme d’autisme.
Chaque jour, Budo veille sur lui et l’aide à surmonter ses difficultés.
Mais un jour, Max se fait enlever…
Budo pourra-t-il le sauver ?

~ Mon avis ~

La couverture m’a charmé dès le début. Je me revois encore dans le magasin à être intriguée par cette couverture avec des phrases biscornues et de tailles différentes. Puis le titre m’a intéressé, surtout le « ami imaginaire ». Et en lisant le résumé, je voulais savoir comment cet ami imaginaire allait pouvoir sauver son ami. C’est ainsi que je me suis retrouvée livre en main à la caisse ^^

Ce livre est un petit rayon de soleil, une brise rafraîchissante dans mes lectures assez vampiriques hahaha.

Nous entrons dans un monde qui nous est inconnu même si je pense que presque tout le monde a eu un ami imaginaire qui est maintenant oublié … ou pas. Budo nous explique son monde et les différents sortes d’amis qu’il peut y avoir. Ils sont tous attachants dans leur style. Ce livre, que j’ai dévoré, m’a émue. De voir ces êtres qui suivrent les bambins et qui disparaissent quand leur rôle est fini. Budo est un ami imaginaire et le plus vieux de tous. Max est celui qu’il l’a crée. C’est un jeune garçon autiste et assez futé dans son genre. On peut voir que Max et Budo ont une amitié sincère tout le long du livre, une amitié qui reflète bien l’innocence et la nativité des enfants. Ce qui me l’a le plus touché est vraiment leur amitié, les recherches que fait Budo par tout les moyens qu’il a car son plus grand problème est qu’il est invisible aux yeux de tous sauf de Max.

On rencontre aussi d’autre amis imaginaires et celui qui m’a le plus ému et que j’ai le plus aimé , en dehors de Budo, est Oswald. Je ne peux pas dire grand chose pour ne pas raconter tout l’histoire car on le voit à la fin mais c’est celui pour qui j’ai le plus de respect et qui m’a donné une bonne leçon de vie.


Héros de légende : «Le Roi Arthur & Lancelot» / Claude Merle

heros-de-legende-le-roi-arthur-lancelot

Héros de légende : «Le Roi Arthur & Lancelot»
De Claude Merle

Edition Belgique (France) Loisirs*
414 Pages

Le Roi Arthur :
Depuis la mort du roi Uther Pendragon, la Grande-Bretagne est en proie aux rivalités et à la violence. Le magicien Merlin veut rendre au royaume son unité : « Celui qui parviendra à retirer l’épée plantée dans le rocher deviendra le nouveau roi. » Tous les grands seigneurs de l’île tentent leur chance. Mais nul ne réussira à déloger l’épée magique, nommée Excalibur. Seul Arthur, le fils caché d’Uther, s’en empare. Merlin annonce aussitôt le couronnement d’Arthur mais, dans l’ombre, les barons complotent déjà contre leur nouveau roi.

~ Mon avis ~

J’ai passé un agréable moment à lire « Le Roi Arthur ». Petite, j’ai vu pas mal de films sur cet univers que j’aimais beaucoup. Je m’étais toujours dite qu’une fois je lirais un livre sur ce thème mais je n’ai jamais eu l’occasion avant aujourd’hui. J’ai prise cette version car elle m’avait tapé dans l’œil et puis l’histoire de « Lancelot » était avec donc cela fait une pierre deux coups ^^.

L’écriture est fluide et compréhensible pour tous. Les mots compliqués, ceux qui étaient employés au temps du Roi Arthur, ont une astérisque qui nous renvois à la fin du livre où un lexique nous attend. J’ai bien aimé aussi la carte qui se trouve au début de l’histoire, on peut imaginer encore plus les voyages du Roi avec ses chevaliers au fil des chapitres. J’ai apprécié découvrir cet histoire d’Arthur qui m’a fait découvrir des points que je connaissais pas. Je me suis prise d’affection pour certains personnages comme Gauvain par exemple. J’ai trouvé la réaction du Roi envers Guenièvre très lourde mais c’était aussi une autre époque et je suis contente qu’on ne fasse plus çà aujourd’hui. J’ai eu une larme à l’oeil à la fin de l’histoire qui est tristement belle. Et cela remis ma curiosité en marche sur Avalon.

***

Lancelot :
Recueilli par la fée Viviane qui l’élève comme son fils, Lancelot grandit dans la forêt de Brocéliande. La Dame du lac veut faire de lui un chevalier accompli : chasse, musique, combat mais aussi courtoisie et noblesse d’esprit constituent son apprentissage. Son éducation terminée, Lancelot, qui veut être adoubé chevalier de la Table ronde, quitte Brocéliande pour être introduit auprès du roi Arthur. À peine arrivé à Camaalot, Lancelot devient l’écuyer d’Yvain, l’un des favoris du roi, et tombe éperdument amoureux de la reine Guenièvre. Son destin est désormais de veiller sur elle. Le jour où la jeune femme est enlevée, Lancelot brave des armées entières, vainc le redouté prince Méléagant et parvient à délivrer sa bien-aimée au péril de sa propre vie.

~ Mon Avis ~

L’introduction a enlevé toutes mes illusions d’enfant hahaha. Je ne savais pas que Lancelot était un personnage fictif. J’ai toujours cru qu’il avait réellement existé. Cela m’a fait un petit choc quand j’ai lu çà.

Là aussi on retrouve une carte au début de l’histoire et un lexique à la fin. Lancelot m’a charmé avec cette bravoure et son côté « enfantin » du début quand il était chez la fée Viviane. L’écriture est tout aussi fluide et compréhensible. On se laisse vite emporter dans cet univers 🙂 Ce qui m’a le plus dérangé on va dire c’est que lors de ma lecture de Lancelot il y avait des points qui n’étaient pas cohérents avec l’histoire du Le Roi Arthur lu juste avant mais heureusement ce sentiment est vite passé.

*On peut les trouver individuellement chez Bayard Editions


Oscar et la dame en rose / Eric-Emmanuel Schmit

3036182291_1_3_QMSaDcU7

Oscar et la dame en rose
De Eric-Emmanuel Schmit

Edition Magnard
115 Pages

Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans. Elles ont été retrouvées par Marie Rose, la dame rose qui vient lui rendre visite à l’hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d’Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants. Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d’amour, ces douze jours deviendront légende.

~ Mon Avis ~

J’ai déjà entendu parler de cet auteur mais je mettais jamais encore intéresser par son travail! Cela a été une agréable surprise. Oscar et la dame en rose a été pour moi, un livre qui m’a fait réfléchir sur la vie!

Que dire de plus qui n’a pas été dans les autres critiques! La chose qui m’a le plus ému est la lettre de la dame rose! Car en cotoyant Oscar, elle a appris sur la vie et l’amour que l’on peut recevoir! Oscar m’a donné (et je pense que pour tous les lecteurs s’est pareil) une grande leçon de vie. Il m’a redonné du courage là où je perdais espoir avec ma maladie qui n’est pas comparable avec un cancer… En lisant le livre tous ce que je pouvais penser de ce garçon était qu’il était courageux, mature, grand,… Même si c’est un personnage fictif, j’aurais une admiration pour lui, cet être attachant…

L’auteur a su capter les émotions du petit garçon qui malgré sa maladie garde son innocence! Ce qui fait un intéressant mélange de « maturité » et d’innocence pour les choses du quotidien! Je pense qu’après la lecture de ce livre on se trouve changé, marqué de cette force que le petit a. C’est vraiment un être attachant qui grâce à Mamie-rose va vivre sa vie pendant 12 jours. Quand j’ai vu que les 12 jours arrivaient à leurs fins, je n’avais aucune envie de lire l’inévitable que sera le douzième jour.

J’ai été étonnée que se soit un si petit comme roman mais je le trouve parfait! On peut avoir le sourire face à l’innocence d’Oscar mais il y a aussi les larmes qui vers la fin apparaissent! Un autre point positif, on ne tombe pas dans le drame ou autre que l’on peut retrouvé dans les livres ou films de ce genre!

Un livre que je conseillerai à tous et à lire d’urgence!