La Confrérie de la dague noire #2 «L’amant éternel» / J.R. Ward

confrérie de la dague noire2La Confrérie de la dague noire #2 «L’amant éternel»
De J.R. Ward

Edition Milady
512 Pages

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d’entre eux, car il est victime d’une terrible malédiction : son démon peut s’éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l’entourent.
Pourtant, lorsqu’il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut. Quant à Mary, atteinte d’un mal incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n’est à ses yeux qu’une douce illusion. Tout va changer lorsqu’elle rencontrera les guerriers de la Confrérie… et surtout Rhage.

~ Mon avis ~

Ce tome 2 parle du guerrier Rhage. Ce personne n’était pas celui que je voulais découvrir en premier mais il m’a vite charmé! Je crois, non je dirais plutôt, j’en suis sûr que je vais aimer tous les guerriers de la confrérie donc je suis contente que les tomes seront plus accès sur un des membres à la fois même si on oublie les autres pour autant lors de la lecture 😀 On les voit interagir entre eux et ils me font penser à une belle grande famille de bras cassés hahaha

Donc pour en revenir à Rhage, c’est un vampire très attachant même si il est très redoutable dans les combats sur avec une malédiction/arme de combat pareille. Il m’a beaucoup fait rire avec Butch et Viszs. Au moment, où on comprend un peu mieux la malédiction de Rahge, on fait la connaissance de 3 nouvelles personnes. Mary, Bella et John. J’ai beaucoup aimé ces trois-là. Ils ont amenés une bouffée d’air frais, ils ont pas mal de forces en eux (surtout Mary et John) quand on sait par quoi ils vivent et ce qu’ils vont vivre. A cause de certaines circonstances (qui se nomme Bella et John xD), nos 3 compères se retrouvent au bâtiment de la confrérie et les deux femmes du trio font la rencontre de deux Frères de manières assez explosives on va dire! Celle que j’ai le plus aimé à lire c’est de Mary et Rhage. Et même la deuxième rencontre est juste géniale. L’auteur m’a vraiment communiqué les sentiments de Mary et elle a parfaitement bien fait évoluer leur relation et jusqu’à la fin je me demandais à quoi cela allait aboutir vu que Mary est humaine.

J’ai eu une révélation dans ce livre. Zadiste. Déjà dans le premier tome, il m’intriguait autant là pour les fois où je le vois, je suis sous le charme complet. Et j’ai hâte de lire le tome 3, car au vu des événements qu’on lit, je suis casi sûr que se sera principalement sur lui et Bella à qui j’envois beaucoup de courage virtuellement car on la quitte dans une fâcheuse situation.

Je dirais une dernière chose. Cela concerne la malédiction de Rhage. On explique la raison pour laquelle il se retrouve avec et j’ai pensé que la Vierge Scribe est vraiment beaucoup beaucoup excessive!!!! 😮 Et l’auteur a vraiment bien crée Mary qui a bien plus de courage devant cela que ces guerriers qui se disent surhumains hahaha

Une belle histoire d’amour malgré leurs grandes différences ^^

Mon avis sur les autres tomes de la saga:

confrérie de la dague noire1confrérie de la dague noire2confrérie de la dague noire3

Publicités

La Confrérie de la dague noire #1 «L’amant ténébreux» / J.R. Ward

confrérie de la dague noire1La Confrérie de la dague noire #1 «L’amant ténébreux»
De J.R. Ward

Edition Milady
576 Pages

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…

~ Mon avis ~

C’est mon coup de coeur de 2014!! On peut même dire que c’est LE COUP DE COEUR (en gras et en majuscules, s’il cous plaît) de l’année!!

Le bouquin commence par un lexique de mots qui nous aide pour la compréhension de l’histoire car ceux-ci sont dans une langue inconnue. Je me suis servie pas mal de fois de ce lexique pour comprendre ces mots qui apparaissent d’un coup.  Je suis rentrée dans une histoire bien ficelée et dès le premier chapitre, on rentre dans le bain et le monde de la confrérie 🙂 Ce que j’ai le plus apprécié , ce sont les vampires guerriers, ceux de la confrérie ainsi que le flic, Butch. Ils sont tellement attachants car derrière leur forteresse de muscles, se cache une vie remplie d’injustice et de douleurs que je me demandais comment ils tiennent le coup.

Chaque tome se portera essentiellement sur un personnage. Donc, logiquement, les premiers tomes seront consacrés aux guerriers et cela commence par Kolher, le plus important on va dire car pour moi ils sont tous aussi important les uns que les autres. Mais Kolher n’est pas simplement qu’un guerrier, c’est aussi l’héritier du trône des vampires mais c’est un rôle dont il n’a pas tellement envie. Dans ce tome, on fait la connaissance de Beth qui travaille dans le journal de la ville. On la rencontre dans un moment assez violentet j’ai eu de l’admiration envers cette personne. De part cet événement, on fait la connaissance du flic Butch et celui-là devient très vite un de mes personnages préférés (au même titre que tous les guerriers hahaha et je pense que j’en aimerais d’autres au fil du temps).

Au contact de Beth, Kolher s’adoucit je trouve et c’est beau de voir ce mâle maladroit dans la façon de protéger Beth ^^ On dirait qu’il a peur de la caser. Ce que j’apprécie le plus, ce sont les dialogues entre les Frères. C’est toujours un plaisir de lire comment ils sont les uns envers les autres et parfois, j’en rigole bien.La rencontre entre les Frères et Butch est juste un plaisir à relire >-<

Un des passages qui m’a marqué, c’est l’union entre 2 vampires. J’aime beaucoup ce côté tradition qu’ils suivent et tout, même si cela a du être douloureux pour Kolher.

Je trouve que la fin du livre est vraiment bien. Cela m’a donné envie de lire de suite le tome 2 pour savoir sur quel personnage je tomberais et d’apprendre plus de cet univers que je chéris tant maintenant :p

Mon avis sur les autres tomes de la saga:

confrérie de la dague noire1confrérie de la dague noire2confrérie de la dague noire3


Black Butler 3: Book of Circus

tumblr_n80kjjANY61qmlmyuo1_500

Black Butler 3: Book of Circus
De Yana Toboso

Série en 10 épisodes.
Editeut: ADN (AnimeDigitalNetwork.fr)

Partout où le cirque de l’Arche de Noé passe, des enfants disparaissent. Afin d’apaiser le chagrin de la reine Victoria lié à ces disparitions, le limier de la reine, Ciel, et son fidèle diable de majordome sont sur l’affaire. Maintenant que ce mystérieux cirque arrive à Londres, le temps est venu pour nos deux compagnons d’y effectuer une petite visite.

~ Mon avis ~

C’est une magnifique saison qui suit parfaitement l’arc écrit dans le manga d’après mes souvenirs, j’en suis restée un peu sur le cul hahaha. Les couleurs, les voix des personnages, … j’ai trouvé çà tellement beau à entendre et voir. Surtout le générique de début qui est vraiment un coup de coeur pour moi comme presque tout les musiques de Black Butler.

Dommage que seulement 10 épisodes composent la saison 3, j’aurais aimé en voir plus car j’apprécie beaucoup les personnages (ceux déjà connus comme ceux que l’on rencontre dans le cirque) mais c’est tellement bien fait que cela compense largement. Si une 4ème saison se fait, j’ose espérer qu’elle sera à la hauteur de celle-ci. Pour revenir aux personnages, j’ai toujours eu mes coups de coeur pour Sebastian, Grell et Undertaker héhéhéhé, j’ai beaucoup aimé Ciel dans le cirque ^^. Cela m’a fait bizarre de voir le Joker bouger, je l’appréciais beaucoup dans le manga et dans l’anime je suis tombée sous le charme surtout à la fin qui est si émouvante. Malgré que sache déjà ce qui se passerait, j’avais les larmes aux yeux. Les autres membres du cirque sont aussi tous attendrissants dans leur genre.

Je pense que cette saison, je pourrais la regarder des millions de fois car elle est tellement bien réalisée, les dessins sont magnifiques et ils ont quand même bien respecté la trame du manga ^^

Je vous mets une image de Sebastian, j’ai adoré ce moment. Je le trouve magnifique comme çà. Et vous ? :p

Sebastian-Book-of-Circus-sebastian-michaelis-37413191-1074-633


10 Count #1 / Rihito Takarai

10-count-manga-volume-1-simple-21472610 Count #1
De Rihito Takarai

Edition Taifu
Série en cours…

« Quand je suis avec vous j’ai l’impression d’être quelqu’un de normal »

Shirotani est un jeune homme brillant, mais atteint de mysophobie. Au hasard d’une rencontre, il fait la connaissance de Kurose, un psychiatre qu’il décide de consulter pour se délivrer de son obsession maladive. Au fur et à mesure de la thérapie, Shirotani et Kurose nouent une relation qui semble dépasser le cadre médecin / malade…

Un psychiatre et son patient ; Un amour à fleur de peau.

~ Mon avis ~

Mon troisième coup de coeur 2014 des éditions Taifu!! Les premiers étant Castle Mango et In these words!

Ce qui m’a plu dans ce manga avant de l’acheter c’est sa couverture qui est absolument magnifique (et qui après la lecture, je me dis que cela représente bien le héros) et il y a aussi le résumé qui n’est pas banale. Là encore, on sort de l’ordinaire des yaois qui sont généralement dans le milieu de l’école.

Les dessins de Rihito Takarai sont simplement magnifiques. Elle a un bon coup de crayons, avec des dessins soignées et sans d’exagération. C’est un plaisir pour les yeux. Pour l’histoire, j’ai trouvé qu’elle avait choisi un thème peu commun car on n’en entend très peu parler de cette maladie et pour le peu que je la connaisse, je trouve qu’elle maîtrise assez bien son sujet. Cela m’a encore plus fait prendre confiance que la vie doit être dure pour les personnes atteintes de cette maladie. Shirotani est tellement attachant et tellement beau. Je n’avais qu’une envie c’était de l’aider et il va en trouver en la personne de Kurose qui est un psychiatre (qui ne m’a pas l’air net haha). Leur rencontre se fait par hasard à cause d’un accident ce qui amène Shirotani à se remette en question et avec beaucoup de courage, car ce n’est jamais facile de faire le premier pas pour aller dans un centre où un psy pourrait vous aider. Il découvre Kurose qui décide de le prendre sous son aile et l’aider dans sa guérison. J’adorais voir leurs petits rendez-vous et l’aide que Kurose lui apporte dans sa liste de choses à faire. Mais bon en sachant que c’était une série en plusieurs tomes, je me doutais qu’il se passerait quelque chose car tout ne pouvait pas bien se passer comme on pouvait le voir pendant la lecture.

En fermant ce tome, j’étais triste pour Shirotani pour qui je me suis réellement attachée et c’est aussi à ce moment là que la couverture du tome 2 a été dévoilée (et qui en passant, elle est aussi magnifique que la première) au Japon car celui n’est sortait à ce moment là, ce qui m’a encore plus mis le moral en bas car pour l’avoir ici il faudra surement un long moment et j’aimerais tellement savoir ce qui va se passer pour Shirotani et pourquoi Kurose à un comportement comme celui qu’il a à la fin.

Je conseille à tout le monde cette série même si quand vous aurez fini le tome, il vous faudra patienter un moment pour avoir le suivant 😉

Mes avis sur les autres tomes de la série:

10-count-manga-volume-1-simple-214726


In these words #1 (Edition Limitée) / GUILT | PLEASURE

In-These-Words-Tome-1-Taifu-CoverIn these words #1
(Edition Limitée)
De GUILT | PLEASURE

Edition Taifu
Série en cours…

Katsuya Asano, un profiler formé aux Etats-Unis, est amené à travailler pour la police de Tokyo afin de fournir le profil d’un tueur en série qui sévit depuis plusieurs années.
Grâce à son aide, l’opération est une réussite et Shinohara Keiji est enfin arrêté.
Obnubilé par la personne qui est à l’origine de son arrestation, ce dernier accepte de faire des aveux complets, mais à la condition que Katsuya soit celui qui les recueille.
À peine le jeune profiler vient-il d’accepter qu’il est tourmenté nuit après nuit par le même cauchemar : un homme dont il ne voit pas le visage le retient prisonnier et le torture tout en lui murmurant à l’oreille qu’il l’aime.
La frontière entre rêve et réalité s’effondre alors brutalement pour lui…

~ Mon avis ~

Un de mes Coup de coeur 2014 des Editions TAIFU! 

J’ai été agréablement surprise d’apprendre sa sortie et encore plus quand j’ai su une édition limitée sortirait pour le tome 1. Mais mon bonheur fut de courte durée car cette édition limitée est exclusive pour Japan Expo à Paris en Juillet. La peine dans l’âme, j’allais chercher après une âme charitable pour me le prendre là-bas car je ne savais pas m’y rendre cette année à cette convention. C’est alors que Taifu nous apprend que l’édition sera accessible sur le site de vente Point-manga.com et je me suis empressée d’aller le pré-commander pour le recevoir dès sa sortie à la maison.

Maintenant passons à mon avis sur l’objet. Il est absolument magnifique!!!!! Un format plus grand qu’un manga normal des éditions Taifu, une couverture cartonnée, un ruban incorporé qui sert de marque-page (je suppose que ce fil à un nom mais je ne serais pas vous le dire), le papier est bizarre mais d’une belle qualité et à la fin nous pouvons trouver deux belles illustrations qui sont comme des minis posters. Franchement il n’y a rien à dire comme défaut sur cette édition. Je me demande juste si les autres tomes de la série auront droit à cette version qui est si mes souvenirs sont bons, elle, n’est pas censuré comparé au tome normal qui sortira pendant le mois de novembre.

Question de l’histoire et du dessin, j’étais simplement subjuguée. J’ai trouvé une histoire très peu commune dans le monde du yaoi et d’un niveau psychologique élevée. Les dessins sont magnifiques et tellement réalistes qu’on ne peut que tomber sous le charme. On ne peut tomber sous le charme aussi de l’histoire qui est assez inhabituelle surtout pour les thèmes abordées et la façon dont cela a été fait. Les premières pages sont comme pour un roman, des lignes de mots. Cela m’a un peu perturbé car je ne m’y attendais pas. Cela ne gâche rien, cela nous donne mettre une vive curiosité à savoir quand les dessins font apparaître. C’est là que nous retrouvons le docteur Asano qui est sur une enquête qui lui fait faire des cauchemars que nous retrouverons tout le long du tome et qui nous feront soupçonner une vérité assez saisissante. A cause de son enquête, Asano doit partir dans un coin paumé pour rencontré un tueur en série qui ne veut qu’adresse la parole à lui. Cela m’a fortement intriguée surtout le comportement de Asano en rentrant dans la maison qui leur ait attribué. Et puis la rencontre tant attendue de Asano et le tueur,  Shinohara Keiji. C’est dur d’écrire mon avis sur ce tome car j’aimerais tant dire des choses mais je ne peux pas sans dévoiler toute  l’histoire mais je peux dire que les rencontres entre ces deux là ne m’ont pas fait lâché le tome qui j’avais dans mes mains, j’étais comme coupée du monde tellement que je suis rentrée dans l’histoire, que je cherchais à en savoir plus sur le comportement de Keiji, d’Asano et de ces cauchemars. Pour ceux-ci je pense que tout le monde s’attendait à l’explication de ces rêves qu’on apprend à la fin. Et quelle fin!! A cause d’un seul petit événement, tout s’accélère et une fois le tome fini, je suis restée sur ma faim. Je ne voulais avoir qu’une chose! Le tome 2 car c’est horrible la façon de cela se termine et puis toutes les questions que je me pose sur la relation entre Keiji et Asano. La haine? L’amour?

 

Mes avis sur les autres tomes:

In-These-Words-Tome-1-Taifu-Cover


I.D. / Akira Kanbe

idI.D.
De Akira Kanbe

Edition Taifu
Série en 2 tomes

Hinari, un jeune détective de police effectue une livraison d’échantillons au laboratoire médicolégal. Il y rencontre un chercheur, Yasoshima Shiro qui rappelle à Hinaro son premier amour… Frappé au coeur dès le premier regard, Yasoshima tombe sur Hinari comme un fauve sur sa proie. Bien qu’il ait du mal à l’admettre, ce dernier n’est pas aussi insensible que ça au charme de Yasoshima. Pourra-t-il résister longtemps à cet étrange et beau scientifique ?! Laissez-vous entraîner dans cette histoire d’amour drôle et délicate !

~ Mon avis ~

Une petite série policière en deux tomes. Globalement, cela a été un plaisir à lire I.D. Je connaissais cette série depuis des années en ayant lu le tome 1 et dès sa sortie en magasin, je l’ai directement acheté et de même pour le tome 2 où j’allais enfin savoir la suite.

Dans le tome 1, le décor se plante dès le premier chapitre. Hinari jeune policier rencontre Shiro qui travaille au laboratoire. Pour une première rencontre, elle se passe bizarrement et on remarque vite que Shiro est un cas particulier hahaha. Il me fait complètement délirer à faire tourner en bourrique Hinari. Je trouve que malgré qu’ Hinari soit policier, il est d’une grande naïveté mais il est touchant à se perdre un peu dans ses sentiments. Mais qui ne le serait pas avec une personne comme Shiro qui peut être aussi amicale que secrète. Leurs rencontres sont un plaisir à lire et à voir surtout à la fin où on voit la complexité du cerveau de Shiro >-<

Dans le tome 2 et dernier tome, on retrouve notre « couple » qui emménage ensemble. Si j’ai mis des guillemets pour le mot couple c’est que malgré le déménagement de policier, il y a encore quelques non-dits. Une des enquêtes qui est présente dans ce tome se passe autour de Monsieur Hiraki, le premier amour de Hinari. Celui-ci ne peut pas croire que son modèle et ancien amour soit accusé d’un crime et Shiro va tout faire pour l’aider même si on a l’impression qu’au fil du temps qu’il connaît déjà le résultat de l’enquête. Et les fameux non-dits seront à ce moment-là révélés et grâce à cela, le couple passera un nouveau cap et se renforcera. Les deux autres enquêtes sont sympathiques à lire surtout que Hinari se retrouve en mauvaise position :p

Couvertures de la série.

id


Nos étoiles contraires / John Green

nos--toiles-contraires-394568Nos étoiles contraires
De John Green

Edition Nathan
325 Pages

Hazel est malade. Gravement. Augustus est en rémission. Elle a 16 ans, lui 17. Dès leur rencontre, en groupe de soutien, il est charmé par son originalité, elle est séduite tout court. Ils ont le même humour, le même regard sans concession et leur complicité est immédiate. C’est le début d’une magnifique histoire d’amour et d’amitié…

~ Mon avis ~

Un livre émouvant avec des passages qui font sourire voire rire.

J’ai passé un agréable moment à le lire malgré certains moments où Hazel m’énervait. Je peux comprendre son point de vue surtout celui de se montrer forte face aux personnes avec qui elle vit ainsi que le fait qu’elle ne veut pas qu’on s’attache à elle et de s’attacher aux autres à cause de sa maladie. Et quand elle en a parlé c’est vrai que j’étais émue surtout quand elle a craqué mais en générale certaines de pensées m’énervaient tandis que d’autres me rappelait ma façon de penser. Cela a l’air un peu complexe dis comme çà mais je la trouvais attachante comme énervante.

Malgré cela, j’ai beaucoup aimé le livre et puis aussi le fait que l’auteur est incorporé un livre dedans c’est vraiment original. Il a du penser à deux livres à la fois pour en écrire un. J’en suis admirative.

Question personnages, je les ai trouvés très attachants, j’ai eu un véritable coup de coeur pour Augustus. Pour ce garçon qui a une de ses joies de vives et des répliques tordues. C’était beau de voir la construction de l’amitié de Hazel et Augustus puis pour finir de leur relation amoureuse. Des difficultés qu’ils ont à cause de leurs maladies mais cela n’entache pas ce si beau amour.

J’ai été étonnée de tant rire en le lisant. Je ne dis pas qu’on rit à toutes les pages mais avec le thème qui est abordé et certaines scènes qu’on lit dans le livre, je ne m’y attendais pas à rire ou sourire souvent et la plupart du temps grâce à Augustus. Mais, j’ai quand même eu droit à ma dose de larmes surtout vers la fin, il y avait pas une page sans que j’ai les larmes aux yeux. Cela ne m’a pas vraiment étonnée vu que je suis émotive à l’extrême et quand j’ai lu le livre, je n’étais pas dans une passade très joyeuse dans ma vie. Donc si des personnes sont comme moi et qu’elles veulent tenter l’aventure, prenez un paquet de mouchoirs avec vous quand vous arrivez aux 3/4 du livres surtout après le voyage à Amsterdam. Et rien que d’en écrire mon avis, ici, j’ai les larmes qui sont aux bords de mes yeux…


Je m’appelle Budo / Matthew Dicks

je-m-appelle-budo-398525

Je m’appelle Budo
De Matthew Dicks

Edition Flammarion
430 Pages

Budo est l’ami imaginaire de Max, un garçon atteint d’une forme d’autisme.
Chaque jour, Budo veille sur lui et l’aide à surmonter ses difficultés.
Mais un jour, Max se fait enlever…
Budo pourra-t-il le sauver ?

~ Mon avis ~

La couverture m’a charmé dès le début. Je me revois encore dans le magasin à être intriguée par cette couverture avec des phrases biscornues et de tailles différentes. Puis le titre m’a intéressé, surtout le « ami imaginaire ». Et en lisant le résumé, je voulais savoir comment cet ami imaginaire allait pouvoir sauver son ami. C’est ainsi que je me suis retrouvée livre en main à la caisse ^^

Ce livre est un petit rayon de soleil, une brise rafraîchissante dans mes lectures assez vampiriques hahaha.

Nous entrons dans un monde qui nous est inconnu même si je pense que presque tout le monde a eu un ami imaginaire qui est maintenant oublié … ou pas. Budo nous explique son monde et les différents sortes d’amis qu’il peut y avoir. Ils sont tous attachants dans leur style. Ce livre, que j’ai dévoré, m’a émue. De voir ces êtres qui suivrent les bambins et qui disparaissent quand leur rôle est fini. Budo est un ami imaginaire et le plus vieux de tous. Max est celui qu’il l’a crée. C’est un jeune garçon autiste et assez futé dans son genre. On peut voir que Max et Budo ont une amitié sincère tout le long du livre, une amitié qui reflète bien l’innocence et la nativité des enfants. Ce qui me l’a le plus touché est vraiment leur amitié, les recherches que fait Budo par tout les moyens qu’il a car son plus grand problème est qu’il est invisible aux yeux de tous sauf de Max.

On rencontre aussi d’autre amis imaginaires et celui qui m’a le plus ému et que j’ai le plus aimé , en dehors de Budo, est Oswald. Je ne peux pas dire grand chose pour ne pas raconter tout l’histoire car on le voit à la fin mais c’est celui pour qui j’ai le plus de respect et qui m’a donné une bonne leçon de vie.


FullMetal Alchemist Brotherhood

fullmetal_alchemist_brotherhood_331705

FullMetal Alchemist Brotherhood
De Arakawa Hiromu

Série en 64 épisodes
Editeur: Dybex

En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric vont utiliser une technique interdite relevant du domaine de l’alchimie : la transmutation humaine. Seulement, l’expérience va mal tourner : Edward perd un bras et une jambe et Alphonse son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d’une armure. Devenu un alchimiste d’Etat, Edward, surnommé « fullmetal alchimiste », se lance, avec l’aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, leur seule chance de retrouver leur état initial. Ils commencent à enquêter sur un étrange homme, « le fondateur » qui passe pour un faiseur de miracles…

~ Mon avis ~

FullMetal Alchemist Brotherhood, c’est un anime que j’adore. Il existe aussi un anime qui se nomme « FullMetal Alchemist » du même nom que le manga de Arkawa Hiromu (27 tomes, Edition Kurokawa)  mais ils ont décidés de refaire un autre anime qui suivrait fidèlement le manga.

FMA Brotherhood est une merveille dans le monde des animes. L’histoire suit parfaitement, dans mes souvenirs en tout cas, le manga. Les graphiques sont sublimes pour les yeux. L’émotion est là et on ne peux que la subir. On rit, on sourit, on pleure,… J’ai pleuré 4 fois pour cet anime et je m’en souviens encore alors que la dernière fois que je l’ai regardé date d’août. J’ai pleuré pour la mort de 3 personnages et aussi pour la fin. Je ne me suis jamais ennuyée, j’étais complètement subjuguée car tout se déroule d’une main de maître et alors qu’on entrevoit quelque chose, qu’on imagine dix milles scénarios, quelque chose arrive pour tout remettre en question. J’avais par moment des crampes au ventre, tellement que j’étais dans l’histoire des frères Elric. Ils sont tellement attachants et plein de vie malgré les horribles épreuves de leurs enfances. J’apprécie particulièrement Roy Mustang (ainsi que Jean Havoc et j’étais tellement triste pour lui un certain moment), Maes Hugues, Yao Ling,… Il y en a tellement mais ceux là sont mes préférés 🙂 J’ai été étonnée aussi d’avoir des sentiments envers les homonculus enfin surtout pour 3 d’entre eux. Envy, Greed et Pride. Ne voulant pas spoiler, je dirais juste que leurs histoires m’ont beaucoup touchés à ces trois là surtout Envy.

Si on me demanderait quels animes je conseillerais à quelqu’un qui commence cela, je dirais celui-ci. Il y en a aurait sûrement d’autres mais FMA Brotherhood est quelque chose à regarder car il est parfait.


Morgane Kingsley #5 «Péchés capitaux» / Jenna Black

morganekingsley5FINMorgane Kingsley #5 «Péchés capitaux»
De Jenna Black

Edition Milady
384 Pages

Morgane Kingsley est une redoutable exorciste, mais cohabiterait quand même bien avec Lugh, le démon supersexy qui la possède, s’il ne gémissait pas lascivement pendant les moments intimes qu’elle partage avec Brian, son amant mortel. Mais pour le moment, Morgane doit mettre ses problèmes personnels de côté : en effet, un nombre alarmant de démons animant des corps en piteux état apparaissent aux 7 Péchés Capitaux, le club de Philadelphie. Pour Morgane, pas de doute, c’est Dougal, l’ennemi juré de Lugh, qui se cache derrière tout ça. Mais pourquoi ?
Il lui faudra se jeter dans cette guerre entre démons pour le découvrir…

 <DERNIER TOME DE LA SAGA>

~ Mon avis ~

Je me suis demandée comment allait être ce dernier tome vu toutes les questions que j’avais en tête. Mais pour finir, au fil de la lecture, les réponses arrivent naturellement et tout se met en place comme si c’était normale. Je n’aurais jamais imaginé cette fin mais elle est meilleure que celles qui ont été faites dans ma tête. J’ai eu des crampes au ventre à certain moment quand arrive la décision finale, je n’aurais jamais cru çà de Raphaël mais comme je disais plus haut, la mise en place des événements se fait tellement naturellement que même si on était un peu sur le qui-vive , cela devient logique.

En résumé, Morgane Kingsley est une série qui mérite d’être connu pour tout les fans du genre. Ma première expérience avec les démons et exorciste et je ne regrette pas d’avoir choisi cette série. Car même si l’héroïne était pour moi un peu énervante pour moi, l’action était là tout le long des 5 tomes et je ne le suis jamais ennuyée pendant lecture (et même relecture).

Mon avis sur les autres tomes de la saga:

morganekingsley1morganekingsley2morganekingsley3morganekingsley4morganekingsley5FIN