Archives mensuelles : octobre 2017

Smokin’ Parade T.1 – Kazuma Kondou & Jinsei Kataoka

smokin-parade-manga-volume-1-simple-290503Le jour de ses 15 ans, Yôkô Kakujô assiste impuissant au meurtre de sa seule famille : sa petite soeur, Mirai. Cette dernière, transformée en une créature monstrueuse sur le point de l’exécuter, est alors tuée par une brigade se faisant appeler les « Jackalope ». Dans le but de découvrir ce qui est arrivé à sa soeur, Yôkô décide malgré tout de les rejoindre. Commence ainsi la longue traque de ces bêtes étranges nommées « spider » …

Smokin’ Parade T.1
Kazuma Kondou & Jinsei Kataoka

Edition Kana

Un manga que je ne mettrais pas dans toutes les mains mais qui est super à lire.

J’ai tout d’abord été intriguée par la couverture! Je trouve qu’elle dégage un petit quelque chose qui m’a attiré ! En lisant le résumé, je me suis dite que cela avait l’air pas mal et puis cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une série avec de la baston.

Quand je dis que je ne le mettrais pas dans toutes les mains c’est pour les scènes qui sont assez réaliste comme le dîner d’anniversaire de Yôkô. Bref, j’adore les dessins quand même ainsi que la mise en scène des combats. L’histoire est intéressante et plus je lisais plus je me posais des questions sur le passé de certains membres délirants de l’équipe Jackalope, sur son medecin qui est taré puis j’ai hâte de voir comment va s’intégrer Yôkô. Je pense que je ne vais pas m’ennuyer dans cette série quand je vois les caractères de certains.

Un tome 1 qui a été au delà de mes attentes. Vivement le tome 2!

Publicités

Color recipe – HARADA

color-recipe-manga-volume-1-simple-285741Shoukichi est un styliste très impliqué dans son travail, mais la haute estime qu’il a de lui le rend très désagréable et hautain envers ses collaborateurs. Son quotidien va être bouleversé le jour où Fukusuke, un célèbre styliste, commence à travailler dans son atelier. Loin d’être aussi asociale et rigide que Shoukichi, Fukusuke est plutôt insouciant et sarcastique. Cette opposition va rapidement rendre leurs relations très compliquées. Une situation qui ne risque pas de s’arranger après que Fukusuke a commis l’irréparable une nuit alors qu’ils étaient tous deux restés à l’atelier. Empli de haine, mais également obsédé par cet homme si différent de lui qui s’est incrusté dans sa vie, Shoukichi commence à se poser des questions sur ce qu’il ressent réellement. Serait-ce de la passion ?

Color recipe de HARADA
Edition Taifu

Un manga adulte et pas porté que sur le sexe, cela faisait longtemps. Enfin j’aime les autres mangas mais là l’histoire prend une tournure adulte puis qu’on parler de Sho qui a du mal à se sociabiliser dans son métier coiffeur qui est quand même un des métiers où tu apprécies quand on te parle. Fukusuke arrive comme un cheveu dans la soupe avec ses petites piques. Leur histoire prend place doucement et cela fait du bien.

Pour en revenir à Sho, je l’aime bien ce petit gars. C’est dommage que par rapport son manque de sociabilité peu de personnes le réclame car son travail technique a l’air super. J’aime bien aussi son côté un peu naïf et qui prend tout en premier degré surtout par rapport à son patron. J’aime aussi Fukusuke, son côté bout-en-train donne un peu de fraîcheur au manga. Les disputes entre les deux personnages sont des petits moments de bonne rigolade. Même si Fukusuke est un pervers. On le découvre tout le long du tome même si choc a la fin! Mais chuuut je ne dirais rien :p

Je conseille ce manga à tous. Si vous avez envie de changement, de laisser un peu de côté les histoires d’amour de lycéens ou salaryman. Foncez sur celui-là! On a de l’humour, de la romance et du mystère.


Neon sign amber – Tanaka Ogeretsu

neon-sign-amber-manga-volume-1-simple-285742Ogata Yuusuke est un jeune homme souvent incompris à cause de son visage totalement inexpressif. Travaillant comme vigile dans une boite de nuit, il y fait la rencontre de Saya Masaki, un client régulier qui se trouve être un véritable playboy mais qui, curieusement, arrive à remarquer les expressions d’Ogata. Un exploit qui va rapprocher les deux garçons au point de les changer complètement.

Neon Sign Amber de Tanaka Ogeretsu
Edition Taifu

J’ai passé un agréable moment en lisant « Neon Sign Amber ». Heureuse de retrouver une nouvelle fois Tanaka Ogeretsu, il y a pas à dire pour le moment j’aime ses mangas. Jamais déçue.

Pour celui-ci on rentre dans l’univers de la boîte de nuit. Première pour moi. C’est une jolie romance qui se met en place avec les doutes de Ogata et la timidité de Saya. Ce couple qui se met doucement en place (comme je les aime) est tellement trop mignon. Ogata a une visage peu expressif mais il est tellement mignon quand il mange les plats de Saya ou encore vers la fin. Quand à Saya, malgré ses airs de playboy, il est timide et cela le rend charmant même si la raison de sa timidité est vraiment ignoble. Nishiyama a mérité ce que Ogata lui a fait. Le dessin est toujours aussi beau. Tanaka Ogeretsu, je trouve, a un petit quelque chose qui rend ces personnages attachants et très beau malgré les situations.

J’ai un gros coup de coeur pour ce manga qui mêle plein de sentiments parfois contradictoires pour obtenir une belle fin. Quelques pages en plus ne m’auraient pas dérangé 😉


Remise en route du blog

harantuladesign

Après plus de deux ans d’absence, je remets en route le blog mais quelques changement auront lieu.

Je lis toujours des livres mais moins qu’avant, par contre les mangas sont toujours autant d’actualité. J’ai donc pensé qu’à partir de maintenant l’univers des mangas sera plus mis en avant mais un avis sur un livre peut toujours apparaître à tout moment 😉

Changement aussi de look pour la page Facebook et du blog, pour frapper un bon coup pour ce nouveau tournant.

Je vous dis à bientôt pour de nouveaux avis 😀

Crédit dessin : harantuladesign